L’entretien professionnel

21 mai 2014

L’entretien professionnel permet d’impliquer plus fortement l’encadrement dans la démarche d’élaboration du parcours individualisé de ses collaborateurs. Il suppose un véritable dialogue entre le salarié et la hiérarchie et peut nécessiter une formation préalable de cet encadrement.

 

A la différence de l’entretien annuel d’évaluation, qui porte sur l’analyse du « combien » (résultats, objectifs, etc..), l’entretien professionnel porte sur le « comment ». En effet, l’entretien d’évaluation porte sur la performance alors que l’entretien professionnel porte sur les compétences et les potentiels : aptitudes professionnelles, savoirs et savoir-faire.

 

IF Coaching forme les cadres pour mener cette démarche avec l’appui des connaissances et méthodes nécessaires. Expert de la gestion de carrière et réalisant plus de 700 bilans de compétences par an, IF Coaching maîtrise les outils indispensables pour mener à bien un entretien professionnel.

 

Business - Job Interview and hiring

 

L’entretien professionnel : un intérêt commun

Rendez-vous ponctuel avec un salarié, l’entretien professionnel offre plusieurs avantages à la fois pour l’entreprise, en termes de gestion des ressources humaines, et pour le salarié qui peut échanger sur son activité professionnelle et formuler ses souhaits d’évolution :
pour le salarié : s’interroger et s’exprimer sur son projet professionnel, le confronter aux besoins de l’entreprise et ainsi explorer les possibilités d’évolution au sein de la structure ;
pour l’entreprise : gérer les compétences en identifiant les potentiels et attentes de ses collaborateurs, dans une perspective d’anticipation de gestion des ressources humaines.

 

C’est un outil précieux pour établir le plan de formation de l’entreprise et optimiser le budget dans le développement des compétences de l’entreprise et du salarié.

 

L’entretien professionnel insuffle également un mode de management basé sur le dialogue et la co-construction.
Entretien professionnel

L’entretien professionnel : Une obligation conventionnelle, pour rendre le salarié « acteur de son évolution professionnelle »

Pour réaliser cet objectif, les partenaires sociaux ont voulu que chaque salarié puisse avoir un entretien avec son employeur pour évoquer sa professionnalisation et sa formation dans le contexte de l’entreprise.

 

L’Accord National Interprofessionnel (ANI) du 5 décembre 2003 prévoit que, pour lui permettre d’être acteur dans son évolution professionnelle, tout salarié ayant au moins 2 années d’ancienneté dans une même entreprise, bénéficie, au minimum tous les 2 ans, d’un entretien professionnel réalisé par l’entreprise, conformément aux dispositions d’un accord de branche ou d’entreprise conclu en la matière ou, à défaut, dans les conditions définies par le chef d’entreprise. Cet accord n’a pas été repris par le législateur dans la loi du 4 mai 2004.

 

La réforme de la formation professionnelle (Loi du 5 mars 2014) met l’accent sur l’entretien professionnel, renforçant ainsi l’obligation des employeurs de veiller à l’employabilité des leurs collaborateurs. Ainsi, toutes les entreprises de plus de 50 salariés et plus pourront être sanctionnées pour défaut d’évolution dans le parcours professionnel des salariés.

 

Pour en savoir plus sur l’ANI du 05/03/2014 : cliquez ici

 

2 Comments

  • Julie - 30 mai 2014 à 14 h 51 min

    Il ne reste plus qu’à former les managers sur les techniques de cet entretien !

  • domain name tech info - 8 septembre 2014 à 10 h 24 min

    En effet, ce sont des points importants à souligner concernant les entretiens professionnels, merci.
    Un petit guide complémentaire sur la question :
    http://bit.ly/ZegTLi
    Bonne continuation à vous!
    Grégoire

Flux RSS des commentaires de cet article.

Écrire un commentaire