L’entretien de seconde partie de carrière

21 mai 2014

L’entretien de seconde partie de carrière est un moment privilégié, qui permet au salarié et à l’entreprise de préparer et de mieux gérer sa deuxième partie de vie professionnelle. Ce n’est pas un entretien professionnel annuel, mais un instant-clé dans le parcours professionnel d’un individu, qui lui permet à mi-parcours de faire un état des lieux de ses expériences professionnelles passées et de réfléchir aux orientations qu’il veut prendre dans l’avenir. Il est destiné à éviter toute discrimination à l’égard de la population senior de l’entreprise.

 

Le cabinet IF Coaching accompagne l’entreprise dans cette démarche au travers de son expertise de la gestion de carrière. Grâce à des outils utilisés par nos consultants dans le cadre de bilans de compétences, nous permettons d’appuyer cet entretien de seconde partie de carrière sur des exercices et tests éprouvés.

 

Businesspeople Shaking Hand

 

 

L’entretien de seconde partie de carrière permet de :

  • Etudier le parcours professionnel déjà réalisé par le collaborateur et les compétences acquises ou en cours d’acquisition.

 

  • Identifier les possibilités d’évolutions professionnelles dans les cinq années à venir dans l’absolu et les champs des possibles dans l’entreprise (mobilités, accroissement de responsabilités, acquisition de compétences complémentaires,…).

 

  • Lister les dispositifs de formation permettant de réaliser le projet professionnel du collaborateur dans les cinq années à venir.
  • Redynamiser, lui redonner un nouvel élan et remotiver le salarié pour sa deuxième partie de carrière. Il est important qu’il retrouve un nouveau sens à sa vie professionnelle.

 

  • Faire le point sur un éventuel aménagement des conditions d’emploi  et la qualité dans l’emploi : aménagement du poste de travail ou des horaires, possibilités de tutorat, ou toute autre adaptation prenant en compte l’expérience professionnelle du salarié.

 

  • Envisager, le cas échéant à partir de 55 ans, le moment et les conditions de départ à la retraite du collaborateur.

 

  • Evoquer, si nécessaire et souhaité, les possibilités d’activité au-delà de l’âge légal de la retraite.

 

Les étapes du bilan de carrière sont les suivantes :

 

1.      Etat des lieux sur l’ensemble du parcours professionnel du collaborateur :

 

Le salarié s’exprime tout d’abord librement sur ses choix professionnels, sur ses expériences passées et actuelles et sur les compétences acquises tout au long de sa carrière. Des questions peuvent ensuite être posées sur son poste actuel, sur ses relations et son environnement au travail et sur l’organisation du travail.

 

2.      Mise à jour des opportunités pour la deuxième partie de carrière :

 

Le collaborateur s’exprime sur ses souhaits, sa perception de son avenir professionnel, ses choix à venir pour les 5 années à venir, ses attentes en terme d’équilibre vie professionnelle – vie privée et les actions à mener pour aménager son travail et le motiver le plus longtemps possible.

 

3.      Réflexion sur le plan d’actions à mener sur les 5 années à venir pour mettre en œuvre le projet professionnel et optimiser la poursuite de l’activité professionnelle

 

4.      Formalisation des conclusions partagées et définition du plan d’actions :

 

Récapituler, synthétiser et reformuler les points abordés et actés pendant l’entretien. Il est essentiel que chacun des participants relisent ensuite la synthèse et la valide avant de l’envoyer au service RH.

Pour aller plus loin …

http://www.travail-solidarite.gouv.fr

 http://www.fact.aract.fr

Un commentaire

  • Julie - 30 mai 2014 à 14 h 49 min

    Merci pour ces informations !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Écrire un commentaire