Mobilité interne : boostez votre carrière

24 avril 2015

En cette situation économique difficile, exploiter les ressources internes est une stratégie capitale pour garantir la performance et l’adaptation des entreprises. Un certain nombre d’employeurs favorise ainsi la mobilité interne de leurs salariés, qui constitue l’un des piliers de leur politique de gestion des talents, à la fois pour développer les compétences des collaborateurs, mais aussi pour les retenir dans l’entreprise.

 

Alors si vous sentez que vous avez fait le tour de votre poste actuel et si vous souhaitez redonner une dynamique à votre carrière, votre solution est peut-être la mobilité interne : changer de poste… oui, mais sans changer d’entreprise.

 

Mais concrètement, quels sont les avantages de la mobilité interne ? Et comment procéder ?

 

picto_homme_femme-580x150

 

La mobilité interne : un atout pour l’entreprise comme pour le salarié

« Dans un contexte de guerre des talents, avec une pyramide des âges vieillissante, il devient extrêmement difficile de recruter dans certaines fonctions techniques ou d’encadrement. Mieux vaut donc essayer de retenir les talents en interne, en développant les plans de carrière et la mobilité», affirme un directeur commercial d’une grande entreprise française. En effet, pour attirer et fidéliser les talents, les entreprises doivent offrir des perspectives intéressantes en termes de carrière. La mobilité interne est aussi un levier pour l’employeur pour disposer de collaborateurs dotés d’une culture de l’entreprise et de ses métiers.

 

Outil de capitalisation de l’expérience et d’enrichissement des équipes, elle permet ainsi de fidéliser et de motiver les troupes. A ce titre, elle présente un intérêt stratégique pour l’entreprise, mais également pour les collaborateurs en leur permettant de multiplier les expériences et, ainsi, d’accroître leur employabilité.

 

De plus, la mobilité interne crée du lien social puisque, en évoluant d’un service à l’autre, d’une entité à l’autre, les employés se connaissent entre eux et nouent un véritable réseau interne. Créer des équipes pluridisciplinaires, mélanger les profils et les métiers, favorise la cohésion organisationnelle et la créativité. En effet, elle renforce le sentiment d’appartenance et d’adhésion au projet d’entreprise pour le collaborateur.

Au final, c’est donc du « gagnant-gagnant », pour l’employeur comme pour le salarié : celui-ci est plus heureux, donc plus performant. Cela réduit les problèmes d’absentéisme et de turnover, plaies pour l’entreprise.

 

2931047-4153841

 

Pour l’entreprise

La mobilité interne coûte moins cher : recruter parmi son personnel offre l’avantage d’éviter les plans de recrutements onéreux à l’extérieur, mais également de réduire le risque de se tromper grâce à une parfaite connaissance des candidats ; le cycle d’intégration est par ailleurs réduit.

 

De plus, elle permet de combler des besoins en compétences, souvent manquantes localement et contribue de ce fait au développement économique et social de l’entreprise.


Pour vous, salarié,

le fait de postuler en interne est toujours une démarche plus facile et moins déstabilisante que se relancer sur le marché de l’emploi.

En effet, vous avez généralement eu l’occasion de rencontrer le manager qui recrute, le responsable des ressources humaines en charge du dossier, voire les membres de l’équipe à renforcer. En outre, le contenu du poste est moins abstrait que s’il émanait d’une entreprise lambda.

 

Par ailleurs, une embauche dans une nouvelle entreprise, même si elle est suivie de la signature d’un CDI, vous laissera à la merci de la période d’essai. La mobilité interne est alors une possibilité d’évoluer sans prendre de risques en changeant d’employeur, et de poursuivre votre carrière professionnelle dans un contexte connu.

Une solution donc plus sûre qu’une démission… surtout en temps de crise.

D’ailleurs, la mobilité interne est un argument de taille quand la conjoncture s’assombrit sur le marché de l’emploi. Les opportunités sont d’ailleurs souvent plus nombreuses. Car en effet, quand l’économie se porte moins bien, les entreprises ont tendance à geler les embauches en externe et préfèrent se réorienter sur la mobilité interne. A méditer…

 

166199437-420x372

 

Mais la mobilité interne, c’est surtout le meilleur moyen de prendre un nouveau tournant dans sa carrière, voire même parfois de changer de métier.

 

En effet en interne, on peut être engagé pour un poste sur lequel il aurait été vain de postuler ailleurs. Si une entreprise recrute en externe, elle aura pour critère de disposer d’une expérience antérieure pour la mission recherchée. Par exemple, un juriste qui souhaiterait se reconvertir dans les ressources humaines n’aura aucune chance dans une nouvelle entreprise.

Par contre, dans la sienne, il est possible que son employeur l’ait identifié comme un homme de communication et de consensus qui réussirait dans les RH, et on pourrait ainsi investir sur lui.

 

La mobilité interne peut dès lors vous permettre d’avoir un renouveau et de vous insuffler une nouvelle énergie. Vous pourrez trouver là une opportunité pour vous ouvrir à d’autres univers, à la fois professionnels et personnels.

 

Mais comment évoluer en interne ?

L’enjeu, pour évoluer en interne, est donc essentiellement d’oser faire sa demande. Elle peut porter sur un nouveau métier mais également et plus simplement, sur le même poste mais dans un autre établissement de l’entreprise ou dans une autre branche d’activité. Envisager la mobilité interne, c’est s’interroger de ce que l’on se verrait bien faire dans les 4-5 ans à venir.

 

Soyez transparent dans votre démarche : allez voir votre manager ou votre n+1 et expliquez-lui votre souhait d’évolution et vos ambitions. Il saura vous sûrement vous conseiller ou vous rediriger vers les bonnes personnes. C’est la solution gagnante dans la majorité des cas.

 

Une première étape vers la mobilité peut être celle de demander à votre service RH ou à votre manager de réaliser un bilan professionnel, parfois appelé bilan de carrière ou tout simplement un bilan de compétences. La construction d’un projet professionnel passe par une étape de réflexion et de connaissance de soi.

 

Pour en savoir plus sur ces prestations :

IF Coaching est présent à Saint Médard en Jalles, Le Haillan, Mérignac, Bordeaux-Centre, Bruges, Pessac, Talence, Langon, Libourne, Anglet, Périgueux, Brive, Floirac et Paris-La Défense.
Un numéro unique : 05 56 95 64 11

Retrouvez toutes les coordonnées des centres IF Coaching dans la rubrique « contact » de notre site internet : www.if-coaching.com

 

Merci à Sahar BADOURALY pour sa contribution au blog IF Coaching

Pas de commentaire

Flux RSS des commentaires de cet article.

Écrire un commentaire