L’entrepreneuriat au féminin

25 avril 2019

L’entrepreneuriat au féminin

 

IF Coaching sera partenaire de la conférence organisée par le Club Entreprises des 2 Rives et dont l’invité sera Audrey Pulvar, sur le thème « Femmes et chefs d’entreprises, et alors ?« , qui se déroulera le vendredi 24 mai 2019, à 20h30, à La Maison des Vins de Cadillac.

 

Soirée Audrey Pulvar

 

Si les femmes sont aujourd’hui encore, moins nombreuses à se lancer dans l’aventure de la création d’entreprises, elles sont de plus en plus audacieuses et l’entrepreneuriat féminin contribue au développement économique et social de la société.

 

Selon le dernier rapport du Global Entrepreneurship Monitor (GEM, 2017), l’écart entrepreneurial entre homme et femme se retrouve dans tous les pays occidentaux mais la France fait partie des pays avec un faible taux d’entrepreneuriat féminin (3,4%) alors que l’on constate que dans certains pays développés les taux sont nettement plus élevés : 13 % au Canada, 11 % aux États-Unis, 9 % aux Pays-Bas, 7 % en Irlande et au Luxembourg, 6 % au Royaume-Uni.

 

Si l’on analyse des motivations des entrepreneures, on s’aperçoit que « entrepreneuriat et famille » sont intimement liés, s’influençant réciproquement. A. ANDRIA et I. GABARRET (2016) distinguent trois figures types d’entrepreneures à partir d’une étude des motivations :

 

L’entrepreneuriat par nécessité

Il est essentiellement motivé par l’impératif d’assurer les besoins primaires du foyer (survie et sécurité). Il intervient par réaction à des situations incontournables ou négatives : la subsistance du foyer, une situation de chômage, des pratiques discriminatoires, la marginalisation…

 

L’entrepreneuriat par opportunité ou transition de carrière

Il concerne des femmes déjà en emploi qui décident de se lancer dans l’entrepreneuriat, dans une démarche volontaire, suite à une insatisfaction, une frustration professionnelle (plafond de verre, recherche d’épanouissement professionnel…). Les femmes concernées sont motivées par le désir de relever un défi, d’exprimer leur créativité, de trouver une opportunité… Elles cherchent à se réaliser elles-mêmes, à être satisfaites de leur travail.

 

L’entrepreneuriat par conciliation travail-famille

Il trouve son enjeu autour de la maternité et l’épanouissement à la fois professionnel et familial. L’entrepreneuriat devient alors un moyen de poursuivre une carrière tout en assumant ses impératifs familiaux par la flexibilité qu’il permet quant aux horaires et au lieu de travail.

 

Selon les bilans des réseaux d’accompagnement en France, les femmes sont fortement présentes parmi les personnes accompagnées. Nous le constatons au sein de nos cabinets car les femmes sont plus nombreuses que les hommes à solliciter un bilan de compétences ou un bilan créateur d’activité. Ces deux dispositifs permettent une meilleure connaissance de soi, une compréhension de ses motivations profondes, de ses priorités, et une analyse complète des ressources, atouts, compétences qui pourront être mobilisées dans le cadre d’un projet de création d’entreprise. Puis vient l’accompagnement à la mise en oeuvre du projet, dans le respect des étapes incontournables de l’entrepreneuriat.

 

Pour en savoir plus, nous vous engageons à écouter regarder la vidéo de l’intervention de Isabelle Ortega, responsable du centre IF Coaching de Bordeaux, à l’occasion du salon Les Professionn’L, qui s’est déroulé en avril 2019.

 

 

Nous espérons que cet article donnera envie aux hommes d’encourager leurs filles, leurs soeurs, leurs épouses, leurs amies, leurs voisines, leurs collègues, … à entreprendre, et nous souhaitons que vous, Mesdames, soyez chaque jour plus nombreuses à OSER l’aventure de l’entrepreneuriat.

 

Pour en savoir plus sur le bilan créateur d’activité, n’hésitez pas à nous contacter au 05 56 95 64 11.

Pour réserver votre place pour la conférences avec Audrey Pulvar : cliquez ici

Pour en savoir plus sur l’entrepreneuriat, découvrez le site suivant : https://bpifrance-creation.fr/

 

 

Pas de commentaire

Flux RSS des commentaires de cet article.

Écrire un commentaire